Affichage : 1 - 5 sur 7 RÉSULTATS
Chronique littéraire La Sirène par Mally's Books - Mélissa Pontéry
Chroniques de livres Roman Saga

La Sirène : Läckberg explore l’inspiration et l’inconscient

Pour le sixième volet des aventures d’Erica Falck, Camilla Läckberg conçoit un nouveau puzzle captivant et plonge dans le passé d’un écrivain à succès.

A la fois triste et attachant, La Sirène est l’un des meilleurs volumes de la saga.  Une fois encore, vous ne regarderez plus vos voisins de la même manière…

Chronique littéraire L'Enfant allemand par Mally's Books - Mélissa Pontéry
Chroniques de livres Roman Saga

L’Enfant allemand, Erica Falck sur les traces de sa mère !

Lire un Camilla Läckberg, c’est un peu comme retrouver un couple d’amis le temps d’un weekend ! Alors que les quatre précédents volumes nous ont déjà permis de bien connaître Patrick et Erica, L’enfant allemand vient nous plonger dans une nouvelle intrigue, dont le personnage central n’est autre que la mère de l’héroïne.

Qu’a-t-il donc pu se passer dans les années 40 pour que la douce et rêveuse Elsy se transforme en mère distante et froide avec ses filles ? Au cœur de Fjällbacka, Erica Falck va mener l’enquête.

Chronique littéraire L'Oiseau de mauvais augure par Mally's Books - Mélissa Pontéry
Chroniques de livres Roman Saga Uncategorized

L’Oiseau de mauvais augure, un meurtrier dans le panier de crabes !

En s’attaquant au thème de la réalité, Camilla Läckberg prend le risque de tomber dans le superficiel. Malheureusement en demi-teinte, L’Oiseau de mauvais augure propose des personnages peu attachants.
On passe un bon moment, ne nous y trompons pas, mais ce quatrième volet reste cependant un peu moins entraînant que les précédents.

Chronique littéraire Le Tailleur de pierre par Mally's Books - Mélissa Pontéry
Chroniques de livres Roman Saga

Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg signe l’un de ses meilleurs polars !

Troisième livre de la saga de Camilla Läckberg, Le Tailleur de pierre est un polar passionnant !
Dans le microcosme d’un petit village, l’auteure met à nu les drames du passé. Elle s’infiltre dans les mécanismes psychologiques de l’éducation, pour proposer un roman aussi dérangeant que captivant.